Un minibus pour les écoliers des enclaves

Un minibus pour les écoliers des enclaves
Mercredi 24/05/2017 :: Communiqué

Pour les enfants de l'enclave de Novo Brdo, se rendre à l'école a toujours été compliqué. Un drame évité de justesse nous a poussé à trouver une solution rapide.

 

En octobre 2016 : trois jeunes filles de l'enclave de Novo Brdo qui revenaient de l'école ont échappé de justesse à deux Albanais qui tentaient de les faire embarquer de force dans une camionnette. On ne peut imaginer sans frémir ce qui aurait pu leur arriver, et il ne fait nul doute que cette disparition n'aurait jamais été élucidée par la police.

Le choc, vous l'imaginez, a été rude dans cette région où presque chaque Serbe connait une personne ayant disparu sans laisser de traces pendant la guerre.

Immédiatement informé, le Père Serdjan s'est rendu sur place pour discuter avec les habitants de l'enclave à une solution permettant d'éviter que ce drame se reproduise, avec une issue moins heureuse. La solution retenue a été l'achat d'un minibus qui ferait chaque matin et chaque soir un circuit reliant les maisons les plus isolées pour emmener les enfant à l'école en toute sécurité.

Ce projet a été présenté à Solidarité Kosovo, qui l'a approuvé, a aidé à l'affiner (choix du minibus, détail de l'itinéraire, etc.) puis a acheté le minibus pendant le mois de février. Arnaud Gouillon, directeur de l'association, l'a officiellement inauguré lors de son séjour du début du mois d'avril au Kosovo.

Aujourd'hui, les enfants vont à l'école en toute sécurité, mais ce n'est pas tout : certains, qui devaient marcher parfois plusieurs kilomètres, arrivent maintenant bien moins fatigués en classe. Voilà ce qu'on appelle faire d'une pierre deux coups !