Inauguration des travaux : 100.000€ de rénovation dans quatre écoles

Inauguration des travaux : 100.000€ de rénovation dans quatre écoles
Jeudi 15/03/2018 :: Communiqué

Mars est le mois de l'architecture partout en France. Au Kosovo-Métochie, il s’agirait plutôt du mois de la rénovation avec la fin des travaux sur quatre sites scolaires sélectionnés par Solidarité Kosovo. Au total, plus de 100.000€ ont été consacrés pour la réfection des écoles serbes de Suvi do, Rabovce, Lipljan ainsi que pour la crèche et le dispensaire médical de Livadje. Après six mois de labeurs acharnés et de contraintes climatiques, l’association française a fièrement inauguré ces nouveaux actifs scolaires qui enrichissent sans contredit le patrimoine chrétien local.  Tour d’horizon.

Des travaux de réfection « du sol au plafond »

L’école représente le deuxième lieu de vie des enfants. C’est un univers décisif dans la construction de leur identité. C’est pourquoi Solidarité Kosovo opère annuellement depuis six ans un programme de rénovation scolaire en faveur des établissements chrétiens les plus vétustes du Kosovo-Métochie. Cette année, trois écoles et une crèche ont bénéficié d’une enveloppe de plus de 100.000 euros pour mener bien à bien des travaux de réfection « du sol au plafond ».

Isolation thermique, réfection des sols et des toilettes, installation électrique et du chauffage central, création d’une arrivée d’eau etc. La nature des travaux engagés évoque à elle seule l’archaïsme, la vétusté et parfois même l’insalubrité des établissements accueillant un jeune public.



 « Cette année, l’eau n’a pas gelé dans les W.C. »

Située dans l’un des rares villages multiethniques de la province, l’école de Rabovce est l’une des quatre bénéficiaires de la nouvelle tranche d’aide de Solidarité Kosovo. En juin dernier, elle a été attaquée au cocktail Molotov.  Bien qu’exclusivement -et bien heureusement- matériels, l’incendie a causé des lourds dégâts. Et c’est avec d’autant  plus d’enthousiasme que les artisans serbes employés par l’association ont travaillé d’arrache pied à rénover de fond en comble cette école défigurée. Si bien que, lors de l’inauguration, l’émotion du Directeur était palpable. « Grâce au chauffage central et à l’électricité installés, pour la première fois cette année, l’eau n’a pas gelé dans les W.C. » a-t-il notamment confié.

Les écoliers en habits du dimanche

Dans l’école de Suvi do, les esprits étaient en fête pour accueillir le Directeur de Solidarité Kosovo, Arnaud Gouillon et le père Serdjan, correspondant humanitaire de l’association. En leur honneur et pour fêter l’inauguration des travaux, un spectacle particulièrement touchant a été organisé.  Vêtus de leurs plus beaux habits, les jeunes écoliers ont soigneusement interprétés des chants et des récitations en serbe … et en français ! Alors que dehors, le froid était mordant, à l’intérieur, les cœurs étaient à l’unisson pour réchauffer l’école bien aidés par le chauffage centrale tout fraîchement installé.

« A la crèche, les petits grelottaient souvent »

La crèche et le dispensaire médical de Livadje seront dorénavant également chauffés. Condition impensable en France, les plus petites âmes de Livadje n’avaient pas de chauffage dans toutes les pièces dans leur crèche. Seule la salle de vie, là où les bébés jouent et prennent leurs repas, bénéficiait de la chaleur d’un vieux poêle à bois. La salle d’eau comme le dortoir étaient privés de chauffage. « Les petits grelottaient souvent et tombaient cycliquement malades » se souvient Ludmilla, la directrice de la crèche.

Cette crèche a par ailleurs la particularité d’être accolée au seul dispensaire du secteur qui soigne tout un bassin de vie chrétien pratiquement laissé à l’abandon médicale. Pour la crèche comme pour le dispensaire, le chauffage central est une véritable aubaine.

Concluant avec succès un nouveau cycle de rénovation, Solidarité Kosovo remercie avec force tous ses donateurs qui par leur générosité ont rendu possible la réalisation de ce chantier humanitaire au service de la jeunesse et de l’enseignement au Kosovo-Métochie.