Lumière sur Solidarité Kosovo dans le mensuel La Nef

Lumière sur Solidarité Kosovo dans le mensuel La Nef
Mardi 10/04/2018 :: Communiqué
Dans son édition du mois d’avril, le mensuel catholique de référence consacre sa Une au « calvaire oublié des chrétiens du Kosovo ».
 
Dans deux doubles pages, La Nef dresse un panorama de la situation du Kosovo dix ans après la proclamation de son indépendance en février 2008 en insistant sur « le sort des chrétiens de l’ex-province serbe [qui] n’a cessé de se détériorer dans une totale indifférence internationale. »
 
L’épilogue de ce dossier spécial est dédié à l’action humanitaire Solidarité Kosovo, retranscrit ci-après. 
Pour découvrir en exclusivité l’intégralité du sous format PDF, cliquez ici.
Pour consulter le site Internet de La Nef, cliquez ici.
 
 
 
L’action de Solidarité Kosovo
par Pierre Louis
 

C’est en déclarant l’urgence humanitaire au secours des 120.000 chrétiens du Kosovo-Métochie que Solidarité Kosovo est née en 2004.
 
14 ans d’action, de légitimité terrain et de reconnaissance d’État

Secourir les foyers serbes en détresse en leur apportant un réconfort moral et un soutien matériel, la volonté des débuts s’est inscrite dans le temps. Elle s’est traduite au travers de 43 convois humanitaires d’urgence apportant plus de 400 tonnes d’aliments et d’équipements divers dont la valeur totale dépasse les 3.5 millions d’euros. Certains convois sont même devenus traditionnels comme ceux de Noël. Chaque année depuis 2004, à la veille du jour de la Nativité, l’équipe de bénévoles prend la route depuis la France en direction des enclaves chrétiennes les plus reculées du Kosovo-Métochie pour apporter un secours de première nécessité.

Grâce à la générosité de ses 12.000 donateurs, l’engagement de Solidarité Kosovo s’est prolongé au travers de programmes de développement. Ainsi en complément aux aides d’urgence, 30 projets d’envergure ont été mis en œuvre dans les domaines de l’éducation, l’aide à l’enfance, la sécurité et l’autonomie alimentaire des enclaves. Dernier chantier humanitaire en date, la création d’un complexe agricole composé d’une ferme alpine, de deux fermes bovines, une laiterie et une conserverie. Son objectif est d’assurer une autonomie alimentaire aux 3.000 foyers serbes de la région qui dépendent de la Soupe populaire diocésaine, grâce aux activités d’élevage, de production et de transformation laitière qui y sont développées.

Des interventions humanitaires sur-mesure

Soucieuse de proximité, SK a ouvert un bureau humanitaire à Gračanica en 2011. C’est à partir de cette base opérationnelle que les projets humanitaires sont pilotés de A à Z. « Nous élaborons nos actions en concertation avec le diocèse local avec qui nous avons scellé un partenariat exclusif. Grâce à cette confiance que l’Église nous a accordée, nous avons acquis une légitimité terrain indispensable à la réussite de nos réalisations » confie Arnaud Gouillon, fondateur et directeur de Solidarité Kosovo.

Plébiscite institutionnel et religieux

Le travail inlassable accomplit par l’ONG française est régulièrement récompensé par les plus hautes instances serbes. C’est ainsi qu’au mois de janvier dernier, Arnaud Gouillon a été distingué par le patriarche Irénée qui l’a décoré du premier degré de l’ordre de saint Sava. Cette distinction, la plus haute de l’Eglise orthodoxe serbe, lui a été remise à Belgrade sur proposition de l’évêque du Kosovo-Métochie, Mgr Théodose avec lequel il œuvre de concert. Deux ans plus tôt c’était le Président de la République de Serbie, Tomislav Nikolic qui avait remis la médaille d’Or dans l'ordre national du Mérite à Arnaud Gouillon après qu’il eut été consacré citoyen d’honneur de Serbie par le ministre de l’Intérieur, Nebojsa Stefanovic.